Véronique Brasseur, DRH de Touring Véronique Brasseur, DRH de Touring
Texte
Melanie De vrieze
Image
Wouter van vaerenbergh

Carpe diem

1 mars 2020
Pour moi, m'engager, c'est donner ma parole et la tenir.
Je viens d'une famille chaleureuse, où tout le monde était toujours le bienvenu. Ce qui m'a donné envie d'avoir plusieurs enfants. Sans négliger la possibilité d’exercer un métier intéressant. Aujourd'hui, j'en ai quatre et pourtant, je profite à fond de la vie. Je suis ambitieuse mais mon travail et ma vie privée sont en équilibre. Ma devise? Carpe diem. Attendre la retraite pour réaliser ses rêves n'a pas de sens. L’existence est trop brève.

Je viens d'une famille chaleureuse, où tout le monde était toujours le bienvenu. Ce qui m'a donné envie d'avoir plusieurs enfants. Sans négliger la possibilité d’exercer un métier intéressant. Aujourd'hui, j'en ai quatre et pourtant, je profite à fond de la vie. Je suis ambitieuse mais mon travail et ma vie privée sont en équilibre. Ma devise? Carpe diem. Attendre la retraite pour réaliser ses rêves n'a pas de sens. L’existence est trop brève.

Mes parents m'ont transmis une valeur: si tu entreprends quelque chose, tu dois bien le faire et persévérer. J'ai été scoute pendant longtemps et j'ai participé à toutes les réunions et à tous les camps. L'engagement, cela veut dire pour moi donner ma parole et la tenir, dans ma vie privée et dans mmon métier. L'amitié est essentielle. Dîner ou boire un café avec des amis: j'en retire énormément de plaisir.

Nous vivons au vert, à la campagne. Rentrer à la maison et manger avec ma famille, c'est ma détente quotidienne. Les enfants ont atteint l'âge où il est possible d'avoir avec eux des conversations intelligentes. Mon travail est aussi ma passion. La GRH est un métier fantastique. Je m'occupe de sujets qui ont du sens: construire l'organisation du futur et accompagner ses membres pour qu'ils s’épanouissent et qu'ils évoluent au rythme des changements auxquels nous sommes confrontés.

Les voyages sont l'une de mes autres passions. J'aime m'immerger dans des cultures différentes. Le sport m'offre une soupape. Le ski, par exemple, que je trouve particulièrement délassant. Je cours aussi deux ou trois fois par semaine et je m'exerce en salle. Quand j'ai le temps, je vais me promener dans les bois ou travailler dans mon jardin.

J'admire des personnalités comme Bill Gates, Barak Obama et son épouse Michelle. Mais je ne suis pas attirée uniquement par les célébrités. Une conversation avec des gens positifs me fait du bien et m'inspire.

Dans ma vie, j'ai connu plusieurs moments de bascule. Étudier à Louvain m'a donné beaucoup de liberté mais aussi le sens des responsabilités. Le passage des études à la vie professionnelle a été très intense. La maternité est l'un de ces grands bouleversements. Après coup, je retiens des souvenirs plutôt agréables des épisodes difficiles de ma carrière. J'ai été responsable RH de Microsoft Belgique et Luxembourg: j'ai dû accepter que le caractère international de ce travail n'était pas compatible avec mes quatre enfants. Il a fallu lâcher prise et ce fut compliqué. C'est pour cette raison que je me suis installée comme indépendante pendant dix ans. Mes enfants sont devenus grands et je peux combiner plus aisément une fonction de DRH avec ma vie privée.

Plusieurs rencontres au début de ma carrière ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui. Dans les premières années de ma vie professionnelle, j'ai eu d'excellents coachs qui m'ont donné ma chance. Je leur suis reconnaissante.