Roeland Depreitere Roeland Depreitere
Texte
Gert Verlinden
Image
Wouter Van Vaerenberg

Gratter sous la surface

6 octobre 2020
L’oenologie et la GRH ont en commun l’idée de respect.
«Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres (…) Fais naître dans leur cœur le désir de la mer.» Cette belle citation d'Antoine de Saint-Exupéry, j'ai toujours eu du mal à la prendre au pied de la lettre. Bien sûr, je crois beaucoup à la motivation intrinsèque. Il faut enthousiasmer l'être humain pour qu'il exploite ses talents à fond. C'est d'ailleurs la mission essentielle de la GRH.

 «Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres (…) Fais naître dans leur cœur le désir de la mer.» Cette belle citation d'Antoine de Saint-Exupéry, j'ai toujours eu du mal à la prendre au pied de la lettre. Bien sûr, je crois beaucoup à la motivation intrinsèque. Il faut enthousiasmer l'être humain pour qu'il exploite ses talents à fond. C'est d'ailleurs la mission essentielle de la GRH.

En même temps, il ne s'agit pas d'ouvrir la voie au chaos. Mettre en place une organisation structurée et efficace, c'est la deuxième mission de la GRH. Mon équipe lance des projets qui permettent aux salariés de trouver de l'énergie dans leur job. Mais nous nous chargeons aussi de processus très concrets, comme la gestion des rémunérations. C'est une combinaison harmonieuse. Cet équilibre apaise et donne de la tranquillité.

Mes collaborateurs font des expériences, expérimentent des choses en s'appuyant sur l'expertise qui est largement présente dans notre organisation. Ils lancent par exemple des actions sur la prévention du burn-out et travaillent sur des thèmes comme l'activité physique, le sommeil et l'énergie. J'aime organiser des choses, faire des recherches, échouer, me relever. En voyage en Italie et en France, j'ai observé la passion des viticulteurs et des œnologues. C'est contagieux. Après quatre ans de cours du soir, je peux prétendre être devenu sommelier.

J'ai conçu un outil en ligne pour choisir le bon vin en fonction de sa personnalité. À l'aide d'un petit questionnaire, l'outil suggère le vin qui vous convient le mieux, du blanc épicé au rouge charpenté. Pratique quand vous cherchez un cadeau qui plaira à vos amis ou aux membres de votre famille.

J'aime dénicher l'association idéale entre un bon vin et un plat. La clé du succès? La connaissance. Et beaucoup d'essais. Chercher la subtilité. Comme détecter dans un plat une saveur nuancée qui s'harmonise parfaitement avec un vin.

Dans un groupe, vous cherchez la même complémentarité: le meilleur talent peut entrer dans une équipe où ses qualités ne seront pas mises en valeur. Ou un travailleur moyen excellera parce qu'il évolue dans le bon environnement. Il faut trouver le contexte optimal.

L'activité de sommelier offre certaines ressemblances avec la GRH: dans ces métiers, c'est le respect qui constitue le fil rouge. Dans notre centre psychiatrique, nous montrons du respect pour les patients et pour les travailleurs. Un sommelier le fait pour le terroir et le cépage. Vous montrez de l'amour pour le produit et vous voulez gratter sous la surface. Vous goûtez et vous approfondissez. Vous ne buvez pas du vin pour étancher votre soif. Vous appréciez les parfums, la robe, les arômes. Quand je regarde mes semblables, je procède de la même manière, de façon holistique. Un patient ne se résume pas à sa maladie. Vous évaluez un collaborateur avec respect pour l'être humain derrière la fonction.

ID

Roeland Depreitere

Fonction: DRH du Centre universitaire psychiatrique Duffel