Les campagnes de formation, catalyseurs d'une culture de l'apprentissage

23 novembre 2021
Les campagnes de formation, catalyseurs d'une culture de l'apprentissage

Former est une tâche complexe. Pour parvenir à changer durablement les comportements, les initiatives isolées ne suffisent pas. Il en faut beaucoup plus pour mener à bien une opération de transformation en profondeur. Les experts en marketing maîtrisent ces techniques depuis longtemps. Nous pouvons nous inspirer de leur exemple pour lancer des campagnes de formation systématiques.

Texte: Sofie Willox

À quel moment décidez-vous d'acheter tel produit ou tel service? Sans doute pas à la première et unique impulsion. La même règle vaut pour les formations. Après avoir participé à une ou deux sessions, les apprenants sont peu nombreux à mettre aussitôt en application les nouvelles compétences acquises. La recherche scientifique démontre qu'ici, plusieurs éléments jouent un rôle: l'oubli, l'étalement de la formation et le nudging (c'est-à-dire donner un coup de pouce amical à quelqu'un pour l'encourager implicitement à s'améliorer).

Comment le message s'imprime-t-il?

Notre cerveau reçoit constamment des centaines de stimulations. Beaucoup trop pour tout retenir. Nous oublions donc des choses auxquelles nous n'accordons pas beaucoup d'intérêt. Pour envoyer des informations vers la mémoire à long terme, il faut les répéter souvent. Nous devons aussi surveiller la charge cognitive. Libérer trop d'informations au même moment provoque une surcharge du cerveau. Proposer des stimulants d'apprentissage étalés est une solution. Le troisième élément, le nudging, est surtout connu dans l'économie du comportement. Elle oriente les individus sans qu'ils ne s'en rendent compte dans la direction souhaitée. Sans les forcer et souvent, d'une manière ludique.

Nous voyons revenir ces trois éléments dans les campagnes de marketing. Pensez aux campagnes de Coca-Cola qui répètent incessamment le même message, à la radio, à la télévision, dans les médias sociaux, sur des affiches, en utilisant des chansons…

Les éléments d'une campagne de formation

Une campagne de formation devrait appliquer exactement les mêmes principes: elle deviendrait alors un catalyseur puissant dans l'édification d'une culture de l'apprentissage. Imaginez que votre organisation souhaite mettre en place une meilleure culture du feed-back. Si vous appliquez les principes que nous venons d'exposer, vous diffuserez votre message graduellement, en le déclinant sous plusieurs formes et en utilisant des canaux variés. On peut penser ici à des articles, des sites, des podcasts, de courtes vidéos, des sondages et des affiches. Vous pouvez également proposer des actions de parrainage et de coaching sur le sujet, ou organiser un séminaire. Pour favoriser le nudging, il faut procéder avec tact. Les salariés veulent-ils recevoir des informations par le biais d'une newsletter ou non? Préfèrent-ils des vidéos? Attention: l'idée de la liberté de choix est cruciale pour le récepteur. Rendre obligatoire l'écoute d'un message n’encourage pas les changements de comportement durables. Enfin, une campagne de formation a toujours un début et une fin, elle doit être préparée avec soin.

Initiatives existantes

Les salariés ne sont pas en attente d'initiatives supplémentaires qui s'ajouteraient à leur charge de travail quotidienne. Il est plus malin de joindre les campagnes de formation aux initiatives présentes dans l'entreprise. Regardez ce qui existe déjà et accrochez-y votre message. Pensez aux lettres d'informations, aux réunions planifiées, aux économiseurs d'écran des ordinateurs, aux grands projets qui doivent être lancés prochainement. Mieux encore, rendez visite à vos collègues du marketing. Ils connaissent les meilleures manières de diffuser les éléments de la campagne dans l'organisation. ¶