Dormir, ça s'apprend. Surtout quand on a de jeunes enfants!

30 novembre 2022
Texte
Francois Weerts

Comment aider les jeunes parents à mieux dormir? En leur apprenant à gérer le sommeil de leurs enfants. C'est ce qu'a fait Protime avec l'aide de Fiona Beenkens de BetterAtHome. Car, des salariés mieux reposés s'avèrent plus heureux, plus créatifs… et plus productifs.

«Cela ne surprendra personne: la durée et la qualité du sommeil sont nettement inférieures chez les parents de jeunes enfants», explique Lode Godderis, professeur de médecine du travail à la KU Leuven. «Avoir de temps à autre une nuit raccourcie ne pose pas de problème. En revanche, accumuler une dette de sommeil à long terme peut avoir un réel impact sur la santé et le comportement.»

Le manque de sommeil récurrent se traduit par un moins bon fonctionnement du système immunitaire, la fatigue va également affecter l'humeur et les émotions. En conséquence, les capacités cognitives baissent, l'attention se relâche et la mémoire aussi est impactée. «Les employeurs ont donc tout à gagner en soutenant leurs employés qui ont de jeunes enfants afin que les conséquences du manque de sommeil soient limitées.»

Coaching mode d'emploi

La coach du sommeil Fiona Beenkens (BetterAtHome) a élaboré un programme pour les entreprises qui souhaitent se concentrer sur le bien-être des jeunes parents au sein de leur personnel.

La séance débute par des informations générales sur le sommeil et s'attache notamment à la question de l'horloge biologique. Elle pose ensuite plusieurs questions: comment l'aménagement de la chambre influence-t-il le sommeil de l'enfant? Comment assurer le sentiment de sécurité grâce à la position du lit? Quelles routines de sommeil (équilibre entre sieste de jour et sommeil de nuit) les parents entretiennent-ils avec leurs enfants? Une autre partie aborde le rôle de la nutrition sur le sommeil. Elle est suivie de quelques méthodes permettant d'aider les enfants à dormir quand ils sont censés le faire.

Ne négligez pas le sommeil

«Quand on parle de se sentir bien, on pense souvent à une alimentation saine et à une activité physique régulière. Le sommeil est au moins aussi important, mais on ne lui accorde pas toujours l'attention qu'il mérite. C'est ce que nous voulons changer», soutient Fiona Beenkens. «Quand le sommeil d'un enfant est agité, c'est toute la famille qui dort mal. Cela a un impact majeur sur notre organisme. Les employeurs soucieux du bien-être de leurs employés ayant de jeunes enfants ont tout à gagner à aider leurs collaborateurs à bénéficier de bonnes nuits de sommeil.»

Quinze bébés chez Protime en quatre ans

BetterAtHome a organisé hier une première séance de coaching du sommeil pour les jeunes parents parmi le personnel namurois de Protime. Le spécialiste de la gestion du temps et du personnel connaît une rapide croissance. Au cours des 4 dernières années, douze collaborateurs et collaboratrices ont rejoint les bureaux de Namur et environ 15 d'entre eux sont devenus papa ou maman.

«Nous nous engageons à travers ce programme à améliorer le bien-être physique, mental et émotionnel de nos employés», explique Sophie Henrion, porte-parole de Protime et elle-même maman d'une petite fille de 4 ans.

Photo: Goda Morgan (Pexels)