Abandonnez vos préjugés pour trouver des talents inattendus

28 septembre 2022
Texte
Francois Weerts

Grâce à l'open-minded hiring, une méthode de recrutement innovante, Accent veut débarrasser les recruteurs et les décideurs de leurs préjugés (souvent inconscients). En utilisant des CV anonymes et des moments de sélection en aveugle, l'entreprise met les candidats potentiels en contact avec un employeur qui a peu ou pas de connaissances préalables sur la personne proposée.

Bien qu'en janvier de cette année, 289.249 Belges étaient à la recherche d'un emploi (chiffres de l’ONEM) la guerre des talents fait toujours rage. Or, quand on sait qu'au deuxième trimestre 2022, près de 214.000 postes étaient vacants (chiffres de Statbel), on ne peut pas vraiment parler de pénurie de candidats.

Accent pense qu'on pourrait formuler le problème autrement: il y a beaucoup de talents, mais pas assez de recruteurs et de décideurs ouverts d'esprit. Trop de managers s'en tiennent encore à une liste stricte de critères de sélection. Les candidats doivent alors faire face à des préjugés, ce qui limite leurs chances dans leur recherche d'emploi.

Ces préjugés ne sont pas seulement liés à la langue ou à l'origine religieuse ou culturelle d'une personne, mais aussi à des facteurs comme la situation familiale, l'âge ou le niveau d'étude des candidats. Accent lance donc le principe de l'open-minded hiring pour ses clients ouverts d'esprit, afin de donner une chance aux talents beaucoup plus rapidement lors des procédures de sélection et qu'ils puissent ainsi remplir leurs postes vacants plus rapidement et de manière plus diversifiée.

L'anonymat pour plus de diversité

Dans le cadre de l'open-minded hiring, l'employeur rencontre les nouveaux collaborateurs potentiels sans connaître préalablement leurs informations personnelles, ou bien de manière limitée. Les coachs d'Accent continuent à sélectionner les candidats sur la base des critères qui leur sont fournis par les entreprises, mais la manière dont les candidats sont présentés aux employeurs est complètement différente. L'open-minded hiring peut être abordé de deux manières.

• Des CV anonymes: seules les informations sur les compétences et l'expérience sont soumises aux entreprises, les informations personnelles sont anonymisées.

• Des moments de sélection en aveugle: les entreprises et les candidats se rencontrent sans que l'entreprise ne voie le CV du candidat, en faisant entièrement confiance au choix et à la sélection du coach d'Accent.

«Sur la base de leur CV, beaucoup de candidats ne semblent pas avoir le bon profil pour une fonction précise», regrette Anouk Lagae, CEO d’Accent. «Grâce à l'open-minded hiring, tous les candidats ont les mêmes chances de faire leurs preuves. Tout le monde y gagne: moins de demandeurs d'emploi et de postes vacants, et les entreprises qui recrutent obtiennent une équipe de collaborateurs plus diversifiée.»

Avec l'open-minded hiring, Accent ne veut pas seulement éliminer les préjugés. La société de placement de talents veut aussi faire comprendre aux entreprises qu'elles passent à côté de nombreux talents si elles ne font pas suffisamment preuve d'ouverture d'esprit.

Projet pilote

Avant qu'Accent n'ouvre l'open-minded hiring à tous ses clients à partir de janvier 2023, elle lance d'abord un projet pilote de septembre à décembre de cette année. Lameire, EQUANS, AD Delhaize Wezemaal, Schoenen Torfs, Sterckx – De Smet, Vaco’s Kitchen, Mister Spaghetti, Jema, Cras Woodgroup et Henrion Jardins sont les dix entreprises qui participeront à ce projet pilote.

Il ne faut pas confondre l'open-minded hiring et l'open hiring. L'open hiring est un recrutement par le biais d'une liste d'attente sans entretien d'embauche, ni CV, ni interview. Dans le cas de l'open-minded hiring, l'employeur rencontre les candidats sans les avoir présélectionnés.

Photo: Cottonbro (via Pexels)